PIERRE EMMANUEL

Bibliographie 1 - Les oeuvres



Œuvres poétiques
(par ordre chronologique)



Élégies
, Les Cahiers des Poètes Catholiques, Bruxelles, 7 mai 1940. Repris dans Le Poète fou suivi de Élégies, la Baconnière, Neuchâtel, 1948.

Tombeau d’Orphée, Poésie 1941, éditions Pierre Seghers, Les Angles, mai 1941 ; éd. augmentée Poésie 43 / Egloff, Villeneuve-lès-Avignon / Fribourg, 1944 ; Poésie 46, 1946 ; Seghers, 1967, suivi de Hymnes orphiques.

XX Cantos, Fontaine, Alger, janvier 1942.

Combats avec tes défenseurs, Poésie 1942, Villeneuve-lès-Avignon, 4 mars 1942 ; « Poésie 45 », Seghers, 30 janvier 1945 ; éd. suivie de La liberté guide nos pas, Seghers, 2e trimestre 1969.

Le poëte et son Christ, La Baconnière, coll. « Les Cahiers du Rhône », série blanche, n° 1, Neuchâtel, 15 mars 1942 ; éd. revue et augmentée, octobre 1946.

Jour de colère, éd. Charlot, coll. « Fontaine », Alger, mars 1942 ; juin 1945.

Orphiques, Gallimard, coll. « Métamorphoses », 29 septembre 1942.

La Colombe, Egloff / L.U.F., Fribourg, 24 décembre 1942. Préface de P. J. Jouve.

Prière d’Abraham, La Baconnière, coll. « Les Cahiers du Rhône », série rouge, n° 9, août 1943, Neuchâtel. Repris dans Sodome.

Le poète fou, illustré par Léon Zack, Éd. du Rocher, Monaco, 21 août 1944 ; suivi de Élégies, La Baconnière / Seuil, Neuchâtel / Paris, 15 décembre 1948, 1963.

Sodome, Egloff / L.U.F., Fribourg, 11 février 1944 ; Seuil, 1953, éd. définitive avril 1971.

Memento des vivants, Anthologie, illustré par Gromaire, Seuil, 1944.

Cantos, La Baconnière, coll. « Ides et Calendes », Neuchâtel, 15 janvier 1944.

La liberté guide nos pas, Seghers, 26 mai 1945, coll. « Poésie 46 », éditions Pierre Seghers, août 1946. Repris dans Combats avec tes défenseurs, Seghers, 2e trimestre 1969.

Tristesse ô ma patrie, éditions de la Revue Fontaine, 10 avril 1946.

Chansons du dé à coudre, Egloff et L.U.F., Paris / Fribourg, 15 mai 1947 ; Seuil, 1953, 1971.

Babel, Desclée de Brouwer (DDB), 20 novembre 1951, 1969.

Visage nuage, Seuil, novembre 1955.

Versant de l’âge, Seuil, mars 1958.

Les jours de la Nativité [choix de photos de Denis Grivot ; le titre d’ensemble des poèmes est alors « Et Verbum caro »], Zodiaque, coll. « Les points cardinaux », 1960. Repris dans Évangéliaire.

Évangéliaire, Seuil, novembre 1961, coll. « Livre de vie », février 1969.

Les jours de la Passion, Zodiaque, coll. « Les points cardinaux », 1962 [Les poèmes se retrouvent dans Évangéliaire et La nouvelle naissance ; le titre des poèmes est alors « Ecce homo »].

La nouvelle naissance, La Baconnière, coll. « La mandragore qui chante » / Seuil, Neuchâtel / Paris, mars 1963.

Ligne de faîte (anthologie), Seuil, octobre 1966.

Notre Père (illustration de Loo), Seuil, 1969. Repris dans Jacob, Seuil, 1970.

Jacob, Seuil, février 1970.

Sophia, Seuil, novembre 1973.

Tu, Seuil, janvier 1978.

Una ou la mort la vie, Seuil, novembre 1978.

Duel, Seuil, novembre 1979.

L’Autre, Seuil, octobre 1980.

Il est en nous le jour, Oratorio créé à l’occasion du 450e anniversaire de la confession d’Augsbourg, 25 juin 1980, au Cloître des Billettes à Paris par le groupe Emmaüs. Repris dans Le grand œuvre, « Porte de l’homme », p. 353-380.

Fenêtres (poèmes illustrant des compositions de Colette Deblé), Les petits classiques du Grand Pirate, 1981. Repris dans Le grand œuvre, « Être ou fenêtre », p. 383-394.

Le grand œuvre, Cosmogonie, Seuil, septembre 1984.

Œuvres poétiques complètes, s. dir. de François Livi, t. 1 et 2, L’Âge d’Homme, 2001 et 2003.

Haut ↑

Bibliographie initiée grâce à celle de Ginette ADAMSON, Lausanne‚ L’Âge d’Homme‚ 2004 (cf. aussi Œuvres poétiques complètes t. II, même éditeur, 2003). 


 

Œuvres en prose
(par ordre chronologique)

 

Villon
, choix de textes et préface, Egloff, 1944.

Agrippa d'Aubigné
, choix de textes et préface, Éd. du Rocher, Monaco, 1946.

Qui est cet homme ?, L.U.F, Fribourg, 4e trimestre 1947. Repris dans Autobiographies, Seuil, 1970.

Poésie Raison ardente, L.U.F, Fribourg, 1er trimestre 1948.

Le Je universel chez Paul Éluard, G. Levis Mano, mai 1948. Repris dans Le monde est intérieur, Seuil, 1967, p. 132-160.

Car enfin je vous aime, Seuil / La Baconnière, coll. « Les Cahiers du Rhône », série grise, Neuchâtel, 1949 / 1950 ; 2e éd. augmentée, Seuil, octobre 1983.

L’ouvrier de la onzième heure, Seuil, 4e trimestre 1953. Repris dans Autobiographies, Seuil, 1970.

Le goût de l’Un, Seuil, septembre 1963.

La face humaine, Seuil, septembre 1965.

Baudelaire, DDB, coll. « Les écrivains devant Dieu », 13 mars 1967 ; 2e éd. sous le titre Baudelaire la femme et Dieu, Seuil, coll. « Points », mars 1982 (nouvelle préface).

Le monde est intérieur, Seuil, octobre 1967.

Choses dites, DDB, octobre 1970.

Autobiographies, Seuil, février 1970.

Pour une politique de la culture, Seuil, novembre 1971.

La révolution parallèle, Seuil, janvier 1975.

La vie terrestre, Seuil, octobre 1976.

Culture Noblesse du monde. Histoire d’une politique, Stock, septembre 1980.

L’arbre et le vent, Seuil, janvier 1982.

Une année de grâce, Seuil, février 1983.

Le Risque d’être, Factuel / Parole et silence, coll. « Spiritualité », mars 2006.

Haut ↑